Anne Vassivière
L'Humanité du 9 aout 2017
Ma librairie mon petit coin de Paradis
Les series d'été de l'Humanité
 
"Du côté de la littérature érotique, "Parties communes" (La Musardine) d'Anne Vassivière peut se lire comme la version délurée de "La vie mode d'emploi" de Georges Perec."

La provence (AFP Les livres à lire sous le parasol)


 
Publiée dans le magazine mensuel Union en juin 2017
 
 
" La plume vaut la lecture à elle seule. Avec une mention spéciale pour les descriptions érotiques qui sont à la fois réalistes et empruntes de poésie… Sans parler de l’humour qui traine toujours dans les parages, nous laissant le sourire à toutes les lèvres… Chaque personnage, en fonction de son rang social, utilise par ailleurs un vocabulaire approprié qui aide à suivre l’histoire et à mieux se les imaginer. Le style est d’une fraicheur agréable et participe grandement au fait qu’on n’a pas envie de lâcher le livre une fois qu’on l’a commencé."

https://www.lelo.com/fr/blog/parties-communes-lhistoire-dun-immeuble-parisien-brule-de-desir/

« Il convient de féliciter Octavie Delvaux et toute l’équipe de la Musardine pour un démarrage aussi prometteur de leur nouvelle collection et pour la révélation au public d’une autrice du calibre d’Anne Vassivière. »

https://baugelitt.eu/anne-vassiviere-parties-communes/

Cliquez ici pour modifier le texte

 

 

« Parties Communes inaugure « Point G », une collection de romans « par les femmes pour les femmes » des éditions La Musardine, bien décidées a défendre l'érotisme made in France face aux romances américaines stéréotypées.

Un premier essai original et sexy, plus que convainquant »

 

Revue Sensuelle Avril 2017

Littérature pointue pour lecteurs avertis, mais ici ce que l’on remarquera c’est l’écriture. Comme il y a navet et grand film X. Il y a aussi les livres à lire d’une main. Mais ceux-ci, non. Collection point G, c’est point de croix : une maille à l’endroit une à l’envers. Poésie érotique.

http://salon-litteraire.linternaute.com/fr/la-musardine/review/1944419-la-musardine-met-le-point-sur-le-g

On aime: l'écriture exigeante, la présence d'héroïnes fortes, les scénarios dénués de clichés patriarcaux et la célébration du plaisir féminin.

http://www.elle.be/fr/162948-deux-nouveaux-projets-rimer-erotisme-feminisme.html

 

Résolument réjouissant, ce roman est une ode à la circulation du désir.

https://leschroniquesculturelles.com/2017/04/04/parties-communes-danne-vassiviere/

(c) 2017 Anne Vassivière